Vélos électriques : ce qu’il faut savoir avant d’en acheter un

Dans notre article, nous trouverez tout ce qu’il faut savoir pour l’achat d’un vélo électrique. En revanche si vous recherchez les meilleurs vélos électrique du moment ou plus précisément les vélos électriques pliants, nous avons rédigé des guides entièrement dédié.

Vélo électrique dans une rue pavée. (montage)

Le vélo électrique, c’est quoi et quel intérêt?

Un vélo électrique est un vélo qui possède un moteur qui permet d’assister au pédalage. Le moteur est couplé à une batterie électrique et permet au cycliste de faire moins d’effort pour avancer le vélo. On trouve à la fois sur le marché des vélos conçus dès le départ pour être à assistance électrique ainsi que des kits électriques à monter sur son vélo.

Lorsqu’on parle de vélo électrique, il faut faire attention une confusion qui arrive souvent. Il s’agit en réalité d’un vélo avec assistance électrique (VAE) La différence peut paraître faible mais elle est énorme. L’assistance électrique se met en route uniquement lorsque le cycliste pédale et elle s’arrête lorsque le cycliste arrêter le pédale. D’ailleurs, il existe une vitesse légale à partir de laquelle l’assistance au pédalage s’arrête: 25km/h!

Surtout utilisé dans les villes pour sa polyvalence et sa facilité d’utilisation, le vélo électrique est une bonne alternative aux transports en commun et même à la voiture. Possédant les avantages du vélo sans avoir l’inconvénient de l’effort, il est sans conteste une alternative très crédible pour des trajets de moyenne distance, même avec dénivelés. Il est ainsi facile à garer, évite les dépenses en carburant, simple à maintenir… En outre, son pilotage est similaire à un vélo classique tandis qu’un apprentissage supplémentaire est nécessaire pour une trottinette électrique.

Enfin, le vélo électrique répond aux mêmes règles de circulation que le vélo classique. Il peut donc emprunter les pistes cyclables, tout en respectant les autres usagers bien entendu. Le port du casque n’est pas obligatoire après 12 ans. Malgré tout, nous ne pouvons que le recommander, tout comme pour le vélo classique d’ailleurs.

types de vélos eléctriques
Exemple de vélo électrique dont on distingue très nettement la batterie

Comment fonctionnent les vélos électriques?

Les vélos électriques ne sont pas des véhicules à propulsion mais des vélos dont la conception permet d’apporter une assistance au pédalage. On parle donc de VAE ou de vélo à assistance électrique. C’est bien le pilote qui assure la rotation du pédalier utile à l’activation de l’assistance électrique.

Si le pédalage du cycliste est donc indispensable au déclenchement de l’assistance électrique, il existe un autre facteur : la vitesse. En effet, il existe une vitesse légale maximum de 25km/h. Au delà de cette vitesse, l’assistance s’arrête. Cela n’empêche pas d’aller plus vite à vélo mais cela se fait à la force du poignet des jambes.

Ils se présentent comme des vélos classiques auxquels on a ajouté un moteur, une batterie (en lithium, plomb ou nickel), un contrôleur et des capteurs. Généralement placé dans la roue avant ou arrière du vélo, le moteur ne supprime pas le pédalage qui, au final, fait tout le charme et le plaisir du vélo.

Roue de Vélo Eléctrique

Vélos électriques et kits à monter pour électrifier votre vélo

Si vous ne souhaitez pas reléguer votre gentille bécane qui vous sert fidèlement de monture depuis plusieurs années et qui vous a rendu de bons et loyaux services, vous pouvez tout à fait installer un kit de conversion et la transformer en vélo électrique. Ces kits pour vélo électrique sont vendus séparément sont en général faciles à adapter sauf sur les vélos pliants où l’opération est un peu plus délicate, mais à votre portée tout de même.

Mondialement reconnues, les marques Panasonic et Bosch fabriquent ce genre de kits électriques pour tous types de vélos.  A noter qu’il faut cependant vérifier la taille de la fourche du vélo avant de choisir votre modèle de kits de conversion.

Kit Vélo electrique

Autonomie des batteries des vélos électriques

La consommation d’énergie et la durée de vie des batteries sont deux critères importants pour choisir son vélo électrique. En fonction de la marque de la batterie on peut trouver une autonomie variant de 30 km à 100 km.

Rechargeables sur une prise 220V, les batteries électriques prennent entre 3 et 8 heures pour se recharger à 100%. Fabriquées de plus en plus souvent en lithium, les batteries sont en général garanties 2 ans. Bien entretenues, elles possèdent une durée de vie moyenne de 4 ans (dans des conditions normales d’utilisation). Comme toutes les batteries de ce type, leur durée de vie dépend grandement de l’entretien et de son utilisation.

En fonction du degré d’assistance choisie, la batterie n’aura pas le même niveau de consommation d’énergie. Et logiquement, l’autonomie varie grandement en fonction du niveau de consommation. Les vélos électriques sur lesquels il est possible de régler l’assistance sur une position faible et moyenne seront ceux qui auront une meilleure autonomie et permettront donc de couvrir des distances plus grandes sans avoir recours à un rechargement en milieu de trajet !

baterie litio velo electrique

Un déplacement de 20 kilomètres aller et retour devrait être tout à fait possible avec les batteries actuelles. Par exemple, le B’Twin Tilt 500 présenté dans notre sélection des vélos électriques pliants permet 35km selon Decathlon. Toutes les indications utiles sont présentes dans les notices accompagnant les vélos électriques et nous les incluons dans nos sélection de vélos électriques.

Ainsi vous trouverez sur nos pages, des analyses précises sur une large gamme de vélos électriques et vélos électriques pliants en vente en ligne. Si vous optez pour un vélo électrique d’occasion, faites réviser votre batterie et prévoyez un potentiel changement à court ou moyen terme.

Quelle vitesse les vélos électriques peuvent-ils atteindre ?

Les vélos à assistance électrique sont limités à 25km par heure, même si certains constructeurs ont conçu des modèles qui dépassent allègrement cette vitesse.

Quel budget pour quel vélo électrique?

On trouve difficilement des vélos électriques à moins de 500 euros. Ces vélos sont des entrées de gamme, parfois suffisant pour une utilisation occasionnelle. En général, ce sera pour des courtes distances et dans tous les cas sur le plat.

Le moyen de gamme se situe plutôt entre 1000 et 2000 euros. Ces vélos électriques permettent une utilisation variée. Vous ne serez pas vraiment limité en terme d’utilisation au quotidien. La qualité de fabrication est souvent très bonne.

Quant à lui, le haut de gamme peut monter très haut, dépassant allègrement les 2000 euros et en se rapprochant des 5000 euros voire plus. On vous rassure, la différence en terme de qualité est alors franchement notable, tant au niveau du moteur que de la qualité de fabrication.

Les avantages du vélo électrique

Le vélo électrique est un moyen de locomotion actuel et d’avenir qui répond aux attentes et au besoin de mobilité de nombreuses personnes. Voici les principaux avantages du vélo électrique :

Accessible à tous : Les vélos à assistance électrique sont moins chers que les vélos électriques ; en outre, vous n’avez pas besoin d’un permis particulier.  Le vélo à assistance électrique procurera du plaisir sans effort et sans surmenage à ses utilisateurs quelle que soit leur condition physique.

Respectueux de la planète et de vos vêtements : en privilégiant l’utilisation d’un vélo à assistance électrique, vous faites un geste pour l’environnement et ne contribuez pas à l’effet de serre et au réchauffement climatique. Puisqu’un vélo à assistance électrique permet au cycliste de fournir moins d’effort, son utilisation est donc une bonne solution pour les travailleurs : vous vous rendez au bureau sans effort et sans avoir à changer de vêtements.

Bon pour la santé : Même si le système d’assistance électrique vous aide dans une certaine mesure, vous ne faites pas l’économie du pédalage. Le VAE reste un sport.

Economique : Certaines marques ont des modèles accessibles à tous les porte-monnaie et il est aussi possible d’en acheter un d’occasion. Grâce à votre vélo, vous ferez aussi des économies de carburant et de tickets de métro. Vous aurez le plaisir d’éviter les bouchons et les voies encombrées avec un engin dont l’entretien est très peu coûteux !

Vélos à assistence eléctrique

Les différents types de vélos électriques

  • Le vélo de ville électrique :

C’est un moyen de locomotion urbain fort agréable et qui permet de découvrir sa ville d’une autre façon. Il possède tous les avantages du vélo de ville avec l’assistance en plus et les efforts en moins. Ce qui permet aux utilisateurs de parcourir de plus grandes distances de manière plus agréable.

  • Le VTT électrique :

Grâce à l’assistance électrique les amateurs de dénivelées peuvent grimper en réduisant les efforts.  Les pneumatiques des VTT électriques sont plus robustes pour amortir les chocs en descente.  La marque CUBE a développé des VTT électriques montés sur des suspensions rigides et doubles.

  •  Le vélo pliant électrique :

Equipés d’un moteur électrique placé dans l’une des deux roues ou sous le boîtier du pédalier et d’une batterie généralement placée sous la selle, ces vélos pliants apportent tout le confort de l’assistance électrique pour un encombrement limité.  A peine rentré de votre balade urbaine, vous pouvez caser votre vélo dans un placard ou derrière une porte.

Vélo electrique pliant

Les fabricants de vélos électriques pliants font preuve de prouesses technologiques pour proposer des modèles de plus en plus légers et de plus en plus compact. Nous avons réalisé une sélection des meilleurs vélos pliants électriques dans un article spécial.

Quelles sont les meilleures marques de vélos électriques ?

De nombreuses marques proposent des modèles de vélos électriques qui rivalisent en qualité. Lors du choix du vélo, prenez également en compte le service après-vente proposé par la marque. Il est difficile de nommer toutes les marques.

Bikes Benelli – marque traditionnelle ayant pignon sur rue depuis 100 ans – s’est lancée dans la fabrication de vélos électriques en collaboration avec la marque italienne Goccia, spécialisée dans les systèmes d’éclairage pour vélo. Les modèles nés de leur union, sont réussis au plus haut point et séduisent aujourd’hui de nombreux clients partout dans le monde.

Grand classique dans nos contrées, Decathlon propose la marque B’Twin. Celle-ci dispose désormais de nombreux modèles électriques. Les vélos phares de la marque sont déclinés en électrique comme le Tilt 500 ou le Riverside. Un des grands avantages de B’Twin est son service après-vente qui est simple à trouver : il suffit de se rendre dans presque n’importe quel magasin Decathlon!

Flebi – une de nos marques préférées – offre des vélos pliants électriques bon marché au design subtil. Soucieux de proposer des vélos à l’esthétique épurée, Flebi a réussi la gageure de rendre presque invisible la batterie.

Entreprise catalane, Moma bikes produit des vélos électriques à prix compétitifs tout comme BH qui met à disposition de ses clients un catalogue très complet avec des vélos électriques pour tous les usages. Vous trouverez plus d’informations sur notre article des vélos électriques Moma Bikes.

Avec ses modèles KATu, Optima et Keram, la marque Orbea, vend en ligne toute une gamme de vélos électriques allant des vélos de ville aux VTT.

Certaines marques de voitures comme SMART, BMW et ŠKODA se sont aussi lancées sur le marché des vélos électriques et produisent des vélos innovants. Smart a par exemple mis au point un vélo électrique qui se connecte au smartphone du cycliste ! De son côté, BMW propose une large gamme de vélos (électrique ou non) qui permet, selon eux, d’accompagner parfaitement leur X3 ou autre modèle du fabricant allemand.

Parmi les meilleures marques de vélos électriques pliants, vous trouverez notamment Rich Bit, Quipplan et Onda Bike. Si vous cherchez un vélo pliant et électrique, nous vous invitons à consulter notre classement sur les meilleurs vélos pliants électriques.

Guardar

Guardar

Le kit d’assistance électrique

Si vous avez déjà un VTT ou une bicyclette qui fait l’affaire, vous pouvez aussi acheter un kit VAE et convertir votre appareil en vélo électrique. Certains fabricants conçoivent des kits à assistance électriques universels : pas de panique donc si la marque de votre vélo n’en fait pas ! Vous pourrez très facilement installer un moteur à votre vélo et le démonter tout aussi facilement pour le réinstaller sur un autre.

Le kit VAE est une alternative intéressante pour les professionnels (par exemple les vététistes qui partent à l’assaut des monts les plus abruptes) mais aussi les amateurs, les retraités ou encore les parents qui souhaitent emmener leurs enfants en balade sans trop effort. C’est surtout un moyen économique de tenter l’aventure électrique et de bénéficier de l’assistance au pédalage.

Comme pour un VAE, le kit électrique ne remplace nullement le pédalage : il s’agit d’une assistance qui se met en route avec le pédalage et s’arrête une fois la vitesse maximale atteinte. (Cette vitesse ne doit d’ailleurs pas dépasser les 25 km/h en ville)

En terme de puissance, un moteur de 250W suffira suffisant à donner aux cyclistes urbains l’assistance dont ils ont besoin. Les moteurs de 500 ou 1000W sont en revanche plutôt destinés aux professionnels et afficionados qui partent en montagne.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet dans notre article Le kit de vélo électrique : tout ce qu’il faut savoir

Quand les beaux jours sont là, c’est agréable de faire une petite sortie en vélo sur les routes de votre région. Même si vous aimeriez plutôt pédaler dans la Brie, parce que le Jura ce n’est pas tout plat et que les dénivelées vous donnent du fil à retordre. D’ailleurs à ce sujet, l’autre jour alors que vous essayiez de vaincre les 1 463 m du Mont d’Or, vous vous êtes fait dépasser sans vous en rendre compte par un étrange cycliste…

On aurait dit que la pente n’avait aucun effet sur lui. Il vous a semé tellement vite que vous n’avez même pas eu le temps de comprendre s’il s’agissait d’un objet roulant non identifié.

Arrivé en sueur et tout essoufflé au sommet, vous retrouvez votre « extracycliste » tout frais et guilleret. Bien décidé à percer le mystère de sa machine, vous vous en approchez et découvrez le fin mot de cette histoire fantastique.

Vous êtes rassurés, les extraterrestres n’ont pas colonisé le Jura, il s’agit juste d’un phénomène de plus en plus populaire en France et en Europe ; le vélo avec assistance électrique (VAE). Ces vélos munis d’un moteur et d’une batterie rechargeable, accompagnent le cycliste dans ses efforts et lui permettent comme vous l’avez remarqué, de grimper des pentes sans effort !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Plus d’informations

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer