Vélos à pignon fixe : le monde des Fixies

Dans cet article Parole de Vélo, nous vous expliquerons en détail comment fonctionne un vélo à pignon fixe. Les fixies ou encore fixies bikes ont été remis au goût du jour dans les années 90 et sont devenus un véritable phénomène de mode dans les années 2000.

Leur style minimaliste et urbain a séduit de nombreux citadins mais aussi des jeunes coureurs qui sillonnent les routes de campagnes à la recherche d’air pur. Le fixie est élégant, la plupart du temps « customisé » de sorte à le rendre unique et original.

Chez Parole de Vélo, nous entretenons notre passion du vélo en joignant l’utile à l’agréable : vous découvrirez sur notre site des revues produits, des conseils pour orienter vos achats et des articles informatifs comme celui-ci, sur un thème qui nous est cher. Le fixie est un vélo très particulier, car il emporte l’adhésion de ceux qui s’y frotte : autrement dit, on n’aime pas ou on adore.

Vélo à pignon unique

roue à pignon unique

Il existe des dizaines de marques de fixies toutes plus séduisantes les unes que les autres. Nous avons écrit un article pour vous présenter quelques-uns des meilleurs modèles fixies du marché : des modèles qui se sont bien vendus, entre autres grâce à leur rapport qualité-prix très attractifs. Mais dans cet article nous nous attacherons à mieux comprendre ce qui fait un bon fixie et cela vous aidera à vous orienter dans le paysage sans bornes du pignon fixe. 

Qu’est-ce qu’un vélo à pignon fixe ?

Les vélos fixie sur minimalistes et légers, car ils n’ont que l’essentiel pour fonctionner :

  • Le cadre
  • Le guidon
  • Une selle
  • Des pédales
  • Des roues

Le vélo fixie n’a donc ni boîte de vitesses ni freins (les puristes n’en n’ont pas et le fixie est né sans frein, ce qui ne vous empêche pas d’en installer un). Les fixies n’ont pas d’accessoires, c’est le principe : pas de panier, pas de porte-bidon, pas de garde-boue, Le vélo à l’état pur.

Les fixies requièrent un pédalage continue : si vous ne pédalez pas, vous n’avancez pas, y compris en descente. C’est donc une façon radicalement différente de faire du vélo. Vous freinez en jouant sur les pédales, vous pouvez pédalez en arrière, vous usez du dérapage si besoin… le fixie a des allures de sport extrêmes et compte parmi ses aficionados un bon pourcentage de casse-cous.

Mais ce sont avant tout des passionnés qui savent manier le vélo comme personne. Des compétitions de fixies sont désormais organisées chaque année partout dans le monde, au même titre que le BMX, le skate ou encore le roller freestyle.

Avec un peu de pratique, le débutant retrouvera les sensations et les poussées d’adrénaline que procuraient les vélos d’antan, avant l’invention de la roue libre.

Les possibilités du vélo fixie

La légèreté du fixie vous permet d’atteindre des vitesses de 50 à 60 km/h en un temps record. Vous freinez en verrouillant les pédales avec vos pieds et dérapez si la vitesse est trop grande. Vous pouvez aussi pédaler en arrière pour accentuer le freinage. Le fixie vous permet en effet d’aller en arrière, de maintenir l’équilibre à l’arrêt sans poser le pied à terre, de tourner le guidon à 360 degrés dans les deux sens.

Pour illustrer le fonctionnement du vélo fixie, regardez cette vidéo

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Par précaution, il est recommandé d’installer un frein de secours à votre fixie. Cela pourrait vous être utile en cas d’imprévu ou d’inattention. Vous devez tout anticiper et il est possible que quelque chose vous échappe : une portière qui s’ouvre, un piéton qui traverse au milieu de la voie, un véhicule qui vous double en queue de poisson…. Bref, si vous circulez en ville, mieux vaut ajouter un frein au fixie.

Le fixie n’a pratiquement pas besoin d’entretien : il vous suffit de vérifier les chambres à air, de les regonfler de temps à autre. C’est tout. Là où la plupart des vélos nécessitent une révision lourde et fréquente, les fixies sont si épurés en pièces mécaniques que l’entretien est quasi nul.

Le guidon d’un fixie n’est jamais très large pour que le cycliste puisse se faufiler entre les voitures : rappelons qu’à l’origine, le fixie était utilisé par les coursiers newyorkais. Leur objectif était d’aller plus vite, donc d’alléger leur vélo en enlevant le superflu et circulant entre les voitures prises dans les bouchons.

Typologie des fixies

Les vélos fixies se déclinent en plusieurs types suivant le type de pignon, la présence ou non de freins, le type de guidon, le moyeu mixte (flip flop)… mais nous pouvons discerner les fixies selon deux grandes familles : le pignon fixe et le pignon single-speed.

Le pignon fixe : le vélo se mettra en mouvement quand vous pédalerez et freinera quand vous cesserez de pédaler.

Le pignon single-speed : ces fixies ressemblent plus au vélo standard puisqu’il y a un point mort qui permet au vélo de continuer même si vous arrêtez de pédaler. C’est utile pour descendre une pente sans effort. Ces vélos sont en général équipés d’un frein. Ce sont des vélos intermédiaires entre fixie et vélo standard.

Choisir l’un ou l’autre type de fixie dépendra de vos envies et surtout de vos aptitudes. L’itinéraire que vous devez emprunter peut-être aussi un facteur de choix. Le pignon single-speed est plus accessible aux débutants.

Types de roues : la taille des roues oscilent entre 30 et 70 mm. Les jantes sont l’objet de customisation : vous trouverez des jantes de toutes les couleurs, en acier ou en aluminium la plupart du temps.

Quel guidon fixie choisir ?

Le guidon est une pièce essentielle qui permet d’orienter la course et de manier le vélo avec aisance. Vous devez choisir le modèle qui vous convient le mieux : passons en revue les grands modèles de guidon fixie et leur différence.

Le guidon de route fixie

Le guidon de route est un guidon bien connu des cyclistes professionnels. Vous reconnaitrez sa forme en mille. Vous l’avez vu sur le Tour de France et dans les grandes compétitions internationales. C’est un guidon aérodynamique qui permet au cycliste de varier sa posture suivant le relief et les difficultés du terrain. Les coursiers newyorkais, les puristes et les amateurs de vélo de course adopteront volontiers ce modèle.

Le Bullhorn Fixie

Très en vogue, le guidon à « cornes de taureau » garde une forme aérodynamique mais se rapproche du guidon droit. S’il a aujourd’hui beaucoup de succès, c’est qu’il convient autant aux débutants qu’aux confirmés. Les triathlètes utilisent ce genre de guidon pour reposer les coudes, baisser les épaules et atteindre des records de vitesse.

Le guidon double hauteur

On parle de guidon relevé ou encore de Riser. C’est un guidon élégant et pratique, idéal pour les trajets en ville. La position du cycliste est celle d’un vététiste. Il conviendra surtout aux débutants.

Le guidon droit

C’est le guidon le plus simple qui soit. Il ne permet aucune variation dans le positionnement des mains. Si vous n’avez pas l’intention d’épuiser toutes les possibilités acrobatiques du fixie, ce guidon convient parfaitement. Si vous comptez rouler tous les jours, il est cependant préférable de prendre un guidon à double hauteur pour un peu plus de confort.

Le guidon moustache

La forme surprenante des guidons moustache a une longue histoire, une histoire aussi vieille que le vélo de course lui-même ; c’était en effet les modèles standards du Tour de France à ses débuts. Les amateurs de vélos vintage iront sans hésitation vers le guidon moustache, assez proche du guidon de route.

Quelle taille de fixie ?

Au même titre que les VTT et les mountain bikes, les fixies ont des tailles différentes. La taille du vélo doit correspondre à votre gabarit, afin que votre assise soit la plus confortable possible. Un vélo trop grand ou trop petit vous empêchera de profiter pleinement des joies du fixie. Le réglage de la selle ne suffit pas en soi.

La taille du fixie idéal :

  • Commencez par mesurer la distance qui sépare votre pied de l’entrejambe (la partie en contact avec la selle). Vous obtenez un nombre.
  • Multipliez ensuite ce nombre par 0,65 et vous obtiendrez la taille du fixie qui vous correspond. Imaginons que ce nombre soit 80 cm. Vous obtenez un vélo de 52 cm.

Le fabricant précise en général les dimensions du vélo. En cas de doute, mieux vaut demander, surtout s’il s’agit d’un achat en ligne.

Les grands noms du fixie

Les matériaux de fabrication influent directement sur le prix final du produit : l’aluminium et a fortiori la fibre de carbone sont plus chers que l’acier. Ceci étant dit, vous trouverez toujours de bonnes affaires, c’est-à-dire des modèles au rapport qualité-prix remarquable. Parmi les marques que nous affectionnons à cet égard, on trouve Chill Bikes, 6KU, Wizard Indusry Helliot, Rocasanto ou encore Pepita Bikes.

La marque Chill Bikes, originaire de Londres, produit des vélos aux finitions irréprochables, d’une élégance rarement égalée et des gammes pour les portefeuilles. Londres est la capitale européenne du fixie.

Nous avons repéré aussi une excellente marque, cette fois du côté espagnol : Pepita Bikes qui s’est donnée pour objectif de démocratiser le vélo fixie en proposant des modèles bon marché.

Enfin, nous avons porté une attention très spéciale à la marque américaine de vélo fixie : 6KU.

Sur internet, vous trouverez des modèles de qualité à partir de 200€. Les plus chers sont conçus en fibre de carbone et peuvent dépasser les 1000€. L’aluminium est un bon compromis : léger, il est aussi bien moins cher que le carbone. Nous recommandons l’aluminium aux débutants.

Où acheter un vélo Fixie

Biciscope utilise la plateforme Amazon pour repérer les meilleures affaires. Amazon est la première plateforme de ventes en ligne, celle qui concentre le plus d’articles et celle qui vous permet de procéder à des achats sécurisés pour une livraison rapide. Les avis utilisateurs sont aussi très utiles pour repérer les défauts de chaque modèle.

Nous vous recommandons aussi la boutique en ligne spécialisée Santa Fixie, qui assurent l’acheminement du produit en France et dans les pays limitrophes. Les prix oscillent entre 299€ et 1100€. Le catalogue de Santa Fixie inclut aussi des modèles professionnels pour la piste (3000€ de prix moyen).

Nous vous invitons à lire notre article sur. Partagez l’article s’il vous a plu et n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Merci de partager et de noter notre article :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, moyenne: 5,00 / 5)
Loading...

Si cet article vous a plus, vous serez intéressé par l’article suivant :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Plus d’informations

Ce site Internet utilise des cookies, propres ou de tiers pour obtenir des informations statistiques sur la navigation et afficher des publicités relatives à vos préférences issues de vos chemin de navigation. Si vous continuez la navigation, nous considérons que vous acceptez cet usage. Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer